Plastiques, Changement de Cap !

Plastiques, Changement de Cap

Organisé pour la 1ère édition à Brest les 30 juin et 1er juillet derniers, l’événement « Plastiques, Changement de Cap ! » a réuni 550 participants. Riches des expériences des 80 intervenants, ces rencontres ont tenu toutes leurs promesses en matière de diversité des points de vue et de propositions de solutions et de présentation de projets innovants pour lutter contre la pollution plastique. Largement ouvertes à l’écosystème breton, ce rendez-vous a également accueilli un certain nombre de personnalités nationales, parmi lesquelles Érik Orsenna, Nicolas Baverez, Daniel Cohen. 

Les réactions de quelques participants emblématiques :

Simon Bernard – Plastic Odyssey (depuis la Conférence des Nations Unies sur les océans de Lisbonne en visioconférence) 
« Il faut réfléchir aux solutions plutôt qu’aux problèmes ». (…) « Il y a quelques grands freins à lever, et un triangle d’inactions où chacun rejette la faute sur l’autre ; nous on se sert d’actions concrètes et locales multipliées partout dans le monde ».

Erik Orsenna « La solution est complexe alors que le moyen (i.e. le plastique) est simple. Nous avons créé une sorte d’addiction au simple. C’est un reflet de notre civilisation. Nous sommes au cœur de la réflexion avec nous-mêmes avec ce changement de cap. Il faut alerter et, en même temps, il faut émerveiller. (…)”

Vincent Monteil – chercheur
« Aujourd’hui, il existe des polymères autoréparables » ; (au sujet des plastiques) « Il faut comprendre, caractériser, modéliser et passer d’un modèle linéaire à un modèle circulaire ; Il faut maintenant considérer le plastique comme une matière première (…) et envisager tous les types de recyclage, chimique, enzymatique, et l’éco conception ».

Tristan Foveau – Brest Métropole
« Il y a inflation législative avec des lois très impactantes, ambitieuses, et c’est une transformation profonde pour les services. C’est bien d’avoir des objectifs mais leur succession fait qu’il s’agit d’un équilibre fragile pour les collectivités » « Il y a de gros investissements dans les centres de tri et des millions d’euros à équilibrer sur plusieurs années » (…) « Ce qui fait défaut c’est la programmation sur le long terme ».

François Braud – avocat, associé cabinet Atmos
« Nous en sommes aux balbutiements juridiques en matière de plastiques. C’est une problématique très complexe à laquelle manque une ligne de conduite ferme. Nous avançons par petites touches. (…) Cela manque de coercitif. »

Daniel Cohen (économiste)
« Nous assistons à la fin d’une société industrielle et au début d’une société postindustrielle. Les objets coûtent peu cher, et donc nous les jetons. Le monde des objets disparait de notre radar. Aujourd’hui nous sommes dans une société de services et la société fait l’inverse du sens commun : elle se débarrasse des objets. (…) Pour les économistes, la solution technique consiste à taxer les objets. Mais il manque les outils d’innovation sociale que le marché ne va pas inventer. Les pratiques sociales ne vont pas résulter du capitalisme numérique. »
« Il faut inventer une réglementation d’un type nouveau pour rendre impossible l’externalisation ; par exemple par une notation triple A environnementale. Il faut réfléchir à cette réglementation plus subtile que « je taxe et je redistribue ».
« Le rapport à la propriété et à l’objet évolue pour les jeunes générations, dans la culture du stream, dans le fait d’acheter des vêtements usagés, ça change, ça peut aller vite ».

Joëlle Colosio – ADEME
« On fait aussi changer les choses avec des évènements comme celui-ci (…) Il faut aller vers la sobriété, apprendre à fonctionner autrement. »

Pour ne manquer aucune actualité de l’événement, l’abonnement à la newsletter : https://www.rencontres-plastiques.com/contact/

Les vidéos des plénières sont accessibles en ligne sur le site de l’évènement : https://www.rencontres-plastiques.com/programme/

Plastiques, changement de cap est co-produit par Brest’aim et Destination Rennes.

A propos de Brest’Aim

Brest’aim est une société d’économie mixte et gestionnaire des grands équipements collectifs de Brest métropole. Dans l’accomplissement des missions de service public qui lui sont déléguées, elle garantit à la collectivité la prise en compte de l’intérêt général, notamment via l’organisation d’évènements grand public (culturels, sportifs, scientifiques…) et le développement de l’activité de tourisme d’affaires sur l’ensemble de ces sites : Brest Arena, Brest expo, Rinkla patinoire, Quartz congrès, Quartz scène nationale, Océanopolis, Marinas du Château et du Moulin blanc, la goélette la Recouvrance, 70.8.

https://www.brestaim.fr/

A propos de Destination Rennes

Destination Rennes est une Société Publique Locale dont les actionnaires sont Rennes Métropole et la Ville de Rennes. La SPL a pour mission de renforcer l’attractivité de la métropole rennaise en matière de tourisme urbain, de rencontres professionnelles et d’attractivité économique. Destination Rennes a également comme mission l’exploitation du Couvent des Jacobins, centre des congrès de Rennes Métropole.

https://destination-rennes.fr

Lire d’autres articles.