La Voix des océans

GÉOPOLITIQUE & DÉFENSE - Page 3

Florence Parly promeut la “Boussole stratégique” pour une Europe plus souveraine

Florence Parly, ministre des Armées, a participé le 23 avril dernier à un séminaire ministériel sur la « Boussole stratégique », organisé à Lisbonne par la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne (UE). Ce séminaire a permis des discussions libres et approfondies entre ministres sur ce futur « Livre blanc » de la Défense européenne. Lancée sous présidence allemande, la Boussole stratégique doit être adoptée sous présidence française, début 2022. La ministre des Armées a tout d’abord rappelé l’engagement de la France à faire de la « Boussole stratégique » une véritable feuille de route vers une Europe plus souveraine. Florence Parly a ensuite partagé plusieurs pistes d’action concrètes, pour chacun des quatre volets de la boussole : la gestion de crise, la résilience, les capacités et les partenariats. En matière de gestion de crise et d’opérations, elle a appelé à davantage de robustesse, de flexibilité et de réactivité, ainsi qu’à l’accroissement des synergies entre les missions de l’UE et celles conduites dans des cadres ad hoc, comme la Task Force Takuba...

La France prend le commandement d’un groupe de guerre des mines de l’OTAN

La France prend à compter du 23 avril 2021 le commandement d’un groupe de guerre des mines de l’OTAN en Méditerranée : le Standing NATO Maritime Countermeasures Group 2 (SNMCMG2). Le Bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme en sera le navire amiral et hébergera l’état-major du SNMCMG2 jusqu’au 24 juin 2021. Dès le 25 avril 2021, le SNMCMG2 participera à un exercice ayant pour objectif d’améliorer la coopération entre les unités et états-majors de guerre des mines de l’Alliance.  Une Première pour la France  Le 23 avril 2021, le vice-amiral d’escadre Didier Piaton, commandant adjoint du commandement maritime de l’OTAN, fera reconnaître le capitaine de frégate Grégory Guiran, actuel commandant du BCR Somme, commandant du Standing NATO Maritime Countermeasures Group 2. Le SNMCMG2 est l’un des 4 groupes navals permanents de l’OTAN - les Standing Naval Forces - dont la France prendra le commandement pour la première fois. Le SNMCMG2 est un groupe de guerre des mines constitué d’unités de différentes nations appartenant à l’OTAN et déployées sur des durées variables (1 à 6 mois généralement)....

Inauguration du plateau d’études du futur porte-avions français de nouvelle génération (PANG)

La Ministre des Armées, Florence Parly, a inauguré ce lundi 29 mars, à Lorient, le plateau d’études du futur porte-avions nucléaire français de nouvelle génération (PANG) réunissant les équipes de Naval Group, de Chantiers de l’Atlantique et de TechnicAtome, et a annoncé la notification du contrat de ce que l'on appelle l'Avant-projet sommaire (APS). La ministre a également assisté à la création par Naval Group et Chantiers de l’Atlantique de la société de projet commune destinée à assurer la maîtrise d’œuvre du navire armé (hors chaufferies), la maîtrise d’ouvrage étant assurée par la Direction générale de l’armement (DGA) et par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Le choix de cette organisation industrielle a pour objectif de maximiser les synergies et de capitaliser sur les forces de chacun. Elle s’appuie sur la responsabilisation des maisons-mères et leur solidarité avec la société commune. Cette organisation doit permettre de relever les enjeux d’un programme complexe et multiformes incluant la mise en œuvre d’une aviation de chasse embarquée, de capacités...

Le ministère des Armées accélère le programme des frégates de défense et d’intervention (FDI)

À l’occasion de la visite, ce lundi 29 mars, à Lorient, de la ministre des Armées, Florence Parly, Naval Group a reçu la notification de la commande de deux frégates de défense et d'intervention (FDI) de la part de la Direction générale de l’armement (DGA). Une manière d'accélérer le programme FDI qui va permettre de soutenir l'activité du site Naval Group de Lorient où elles sont conçues et réalisées, et d'assurer le maintien des compétences. Les deux frégates — les deuxième et troisième d'une série de cinq — seront toutes les deux livrées en 2025 alors que le schéma initial prévoyait des livraisons étalées tous les 18 mois. La première FDI, dont les travaux de construction ont débuté en 2020, doit être livrée en 2024. Pour Pierre Éric Pommellet, Président-Directeur général de Naval Group : « Cette confiance du ministère des Armées nous honore et envoie un signal positif fort pour l’emploi et le maintien des compétences, chez Naval Group comme au sein de son écosystème, sous-traitants et partenaires,...

29 mars 1967 : lancement du premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins français LE REDOUTABLE

Source vidéo du 9 juillet 1969 : INA Le général de Gaulle est présent et déclare : "C’est une journée capitale pour notre Marine, pour notre défense et par là, pour notre indépendance". De par sa formation dans le nucléaire, Bernard Louzeau (décédé à 89 ans le 6 septembre 2019) avait suivi le chantier de construction du SNLE dont il fut le premier commandant en 1968. Commandé : 2 mars 1963 Lancement : 29 mars 1967 Armé : 1er décembre 1971 Retiré du service :  1991 Équipage :  135 Longueur :  128,7 m Maître-bau : 10,6 m Tirant d'eau :  10 m Tirant d'air : 11 m Déplacement :  8 080 t en surface / 8 920 t en plongée Propulsion :     - 1 réacteur à eau pressurisée de 100 MW - 1 groupe turboréducteur - 1 hélice à 5 puis 7 puis 11 pales - 1 moteur électrique auxiliaire alimenté par 2 Diesel-alternateurs SEMT-Pielstick 8 PA V 185 de 750 kW chacun (combustible embarqué pour une autonomie de  5 000 nautiques) Puissance :  2 x 12 000 cv Vitesse : 25 noeuds en plongée Profondeur : 300 Armement :  - 16 MSBS - 4 tubes lance-torpilles de 533...

“Ne pas dire le mal n’apporte pas la paix”

Par l'amiral (2S) Alain Coldefy Le XXIe siècle est décidément un siècle étrange, fait de ruptures inattendues et de continuités parfois inespérées, souvent désespérantes. Le monde d’aujourd’hui est en apparence dans un état métastable qui pourrait faire espérer l’apaisement après un chaos transitoire. Rien n’indique cependant que ce soit le cas. Où allons-nous ?  That is the question... Les leçons du passé sont un invariant de la stratégie. La culture des peuples en est le premier. Elle effacera toujours l’Homo Universalis que des innocents réclament sans réfléchir. La Russie d’Europe est redevenue orthodoxe en quelques mois après la mascarade communiste qui, en fait de dictature du peuple, n’a été que la dictature mortifère du goulag. L’Asie, l’Orient, l’Afrique eux aussi conserveront des traits de culture étanches voire hostiles, en tout ou partie, aux « idéaux » de l’Occident chrétien. Malraux avait sonné le rappel avec sa fameuse apostrophe : « le XXIe siècle sera spirituel », et nous y sommes. L’ignorer est la première faute stratégique. L’Homo Europaeus...

Pourquoi les Britanniques quittent-ils l’Europe ?

Par Raphaël Chauvancy Britanniques et Européens sont arrivés au terme d’une procédure de divorce sans consentement mutuel. Comment expliquer ce Brexit qui ébranle et interpelle le continent ? Une analyse de Raphaël Chauvancy. Le 23 juin 2016, un coup de tonnerre ébranlait le vieux continent. Les Britanniques se prononçaient pour le Brexit et larguaient les amarres avec l’Union européenne (UE). Ils renouaient ainsi avec une constante de leur culture stratégique aussi hermétique aux Français que la sauce à la menthe ou l’ale (ndlr, bière) tiède. Londres n’a pas choisi de tirer son épingle du jeu bruxellois par hasard. L’appel du « Grand Large », selon les mots de Winston Churchill, est une fois encore le plus fort. Il répond à une vision du monde spécifique et à une culture du combat originale. Il nous rappelle aussi combien nos amis d’outre-Manche ne sont pas des européens comme les autres. Mais le sont-ils seulement ? Une culture stratégique ne constitue évidemment pas un modèle fermé mais un entrelacs de tendances et...

LA VOIX DES OCÉANS

Partenaire M&O : Gaztransport & Technigaz (GTT)