France, Royaume-Uni et Italie signent une lettre d’intention sur le programme de futur missile antinavire et de croisière

Actuellement dans une phase de levée de risques, le programme franco-britannique Futur missile antinavire / Futur missile de croisière (FMAN/FMC) vise à développer une nouvelle génération de missiles pour renouveler les capacités de lutte antinavire à longue portée et de frappe dans la profondeur des deux nations.

En signant conjointement le mardi 20 juin 2023 une lettre d’intention concernant le programme FMAN/FMC, le Royaume-Uni, l’Italie et la France ont confirmé leur volonté d’élargir la coopération franco-britannique au partenaire italien.

La phase de dialogue qui va désormais pouvoir s’ouvrir entre les trois pays dessinera les bases de la phase de développement à venir. L’objectif pour chacun des trois pays est de disposer d’une capacité opérationnelle de frappe dans la profondeur en 2030. Cette nouvelle phase du programme FMAN/FMC permettra de renforcer la base industrielle et technologique de défense européenne autour de l’industriel MBDA, leader européen dans le domaine missiles.

Le programme franco-britannique de FMAN/FMC vise à remplacer les missiles de croisière tirés  d’avion SCALP/Storm Shadow, en service dans les forces aériennes françaises et britanniques, ainsi que les missiles antinavires lourds aéroportés et de surface Exocet, en France et Harpoon, au Royaume-Uni.

Il est né de besoins communs de la France et du Royaume-Uni de disposer d’une capacité antinavire à longue portée pour un emploi en haute mer et d’une capacité d’engagement des objectifs durcis dans la profondeur du dispositif adverse.

Le programme est confié à l’industriel MBDA qui mature les technologies et les systèmes visant à améliorer la survivabilité, la portée et la létalité de missiles antinavires et de croisière tirés d’avions et de navires de combat.

La phase de concept, d’un montant de l’ordre de 100 millions d’euros, est financée à parts égales par la France et le Royaume-Uni ; elle est également partagée à parts égales en charges de travail entre MBDA France et MBDA UK.

Source : ministère des Armées.

Crédits photo : ministère des Armées/DICoD.

Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

Voir les autres articles de la catégorie

N° 282 en lecture gratuite

Marine & Océans vous offre exceptionnellement le numéro 282 consacré à la mission Jeanne d’Arc 2024 :
  • Une immersion dans la phase opérationnelle de la formation des officiers-élèves de l’École navale,
  • La découverte des principales escales du PHA Tonnerre et de la frégate Guépratte aux Amériques… et de leurs enjeux.
Accédez gratuitement à la version augmentée du numéro 282 réalisé en partenariat avec le Centre d’études stratégiques de la Marine et lÉcole navale

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.