Le Portugal et la France défendent un secteur de la pêche compétitif, équitable et durable

La secrétaire d’État à la pêche, Teresa Coelho, et son homologue français, Hervé Berville, se sont rencontrés en marge de la deuxième édition de la conférence « Sustainable Blue Economy Investment Forum (SBEIF) » qui se tenait mercredi 4 octobre au Centre des congrès d’Estoril, à Cascais. L’approfondissement des relations bilatérales dans le domaine de la pêche, les questions liées à la lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, que les deux pays considèrent clé pour garantir l’exploitation durable des ressources marines et la souveraineté alimentaire ont été évoquées.

Cette réunion a également servi d’un premier échange à l’approche du conseil des ministres de l’Union pour les négociations sur les totaux admissibles de captures (TAC) et les quotas prévus en fin de l’année. Les secrétaires d’État ont souligné l’importance d’une gestion responsable des stocks sur le plan environnemental, mais qui devant également prendre en compte la dimension économique et sociale.

Les questions relatives au soutien aux régions ultrapériphériques, notamment en ce qui concerne le renouvellement de la flotte, ont également été abordées, les deux pays partageant des préoccupations similaires quant à leur spécificité et à la nécessité de les prendre en compte par l’adaptation des indicateurs scientifiques, économiques et sociaux des rapports de capacité.

Le Portugal et la France sont déterminés à soutenir et à renforcer le secteur de la pêche afin qu’il puisse continuer à jouer efficacement son rôle et contribuer à l’autonomie alimentaire stratégique en faveur d’un secteur compétitif, plus équitable et plus durable.

Source : Secrétariat d’Etat chargé de la mer.

Crédits photo : Unsplash.

Marine & Oceans
Marine & Oceans
La revue trimestrielle MARINE & OCÉANS est éditée par la "Société Nouvelle des Éditions Marine et Océans". Elle a pour objectif de sensibiliser le grand public aux principaux enjeux géopolitiques, économiques et environnementaux des mers et des océans. Informer et expliquer sont les maîtres mots des contenus proposés destinés à favoriser la compréhension d’un milieu fragile.   Même si plus de 90% des échanges se font par voies maritimes, les mers et les océans ne sont pas dédiés qu'aux échanges. Les ressources qu'ils recèlent sont à l'origine de nouvelles ambitions et, peut-être demain, de nouvelles confrontations.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE