marine ocean logo

Marines du Monde

La Grande-Bretagne pourrait envoyer une force navale composée d'un destroyer, d'une frégate, d'un sous-marin nucléaire d'attaque et de commandos, pour garantir l'intégrité des îles Falkland à l'issue du référendum du 11 mars prochain par lequel les habitants sont appelés à se prononcer sur le maintien de cet archipel dans la Couronne comme territoire d'Outre-mer. S'attendant à ce que le "oui" l'emporte à une large majorité, le gouvernement britannique craint des réactions dont celle de groupes tentés de venir y planter symboliquement le drapeau argentin. Le déploiement en force de la Royal Navy aurait pour effet de dissuader les mécontents d'éventuelles provocations susceptibles d'entraîner une escalade militaire (Source : breitbar.com).


Géopolitique

Dans le différend qui oppose Israël et le Liban au sujet des champs gaziers découverts en Méditerranée, les États-Unis auraient récemment proposé aux deux Etats de leur communiquer la carte des sous-sols marins de la région. Pour le sous-secrétaire d'État adjoint américain à la diplomatie de l'énergie, Amos J.Hochstein, « les États-Unis ont voulu agir comme un médiateur et proposer une délimitation des frontières maritimes qui se fonde sur la loi internationale et les conventions mondiales, en vue d'arriver à un accord entre le Liban, Israël et Chypre autour des zones économiques de chaque pays...". "Cette carte qui se base sur les recherches d'experts américains, a-t-il expliqué, ne vise pas à délimiter des frontières maritimes, mais tout simplement à proposer un compromis pour départager de façon équitable les eaux internationales et leurs champs gaziers ». A ce jour, les deux gouvernements n'auraient pas répondu à la proposition américaine (Source : Haaretz).


Géopolitique

Selon la Voix de la Russie (www.french.ruvr.ru), "le ministère des Situations d'urgence de Russie planifie d'aménager en Arctique dix centres de secours et de lutte anti-incendie pour sécuriser la Voie Maritime du Nord et protéger le personnel des compagnies travaillant sur le plateau continental. Les experts estiment que dans un avenir prévisible la Voie maritime du Nord deviendra, grâce aux efforts de la Russie, l'artère de transport clé reliant l'Europe à l'Asie".


Economie maritime

Organisé par l'hebdomadaire Le marin et le GICAN (Groupement des Industries de Construction et Activités Navales), avec le soutien du Cluster Maritime Français, Euromaritime se positionne, dès sa première édition (du 5 au 7 février 2013 à la Porte de Versailles à Paris), comme le premier Salon européen de l'économie de la mer. 

Cette nouvelle biennale a pour objectif de présenter la dimension européenne et le potentiel de croissance de l'industrie maritime dans toute sa diversité. Une ambition qui sera soulignée par la venue sur le Salon au cours de ces 3 jours, de Madame Maria Damanaki, la Commissaire européenne pour les Affaires maritimes et la Pêche, de Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et de Monsieur Frédéric Cuvillier, ministre délégué auprès de la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.


Géopolitique

Face au problème de piraterie maritime qui touche l'ensemble des pays du golfe de Guinée, l'Union européenne a annoncé, vendredi 11 janvier 2013, un nouveau projet destiné à renforcer la sûreté et la sécurité des routes maritimes entre sept pays africains de la région.


Industrie de défense

Selon Claude-France Arnoud, directrice exécutive de l'Agence européenne de défense (AED), intervenant devant la commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat, "si nous nous mettions ensemble au niveau européen, nous pourrions faire 1,8 milliard d'euros d'économies dans le spatial, 5,5 milliards dans les programmes de véhicules blindés, et 2,3 milliards sur dix ans pour les frégates".


Marines du Monde

En déplacement dans la région de Mourmansk, le 10 janvier dernier, le président Vladimir Poutine a confirmé la volonté de la Russie de se doter d'une marine de guerre puissante. Cent milliards d'euros devrait y être investis d'ici 2020 tant pour la flotte de surface que sous-marine. Un effort particulier est actuellement mis sur les forces sous-marines.


Géopolitique

Dans la nuit du 11 au 12 janvier 2013, la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) a mené une opération de vive force visant à libérer Denis Allex, militaire retenu en otage, depuis le 14 juillet 2009, en Somalie, pays desorganisé pendant des années par une rébellion islamiste et une piraterie maritime aujourd'hui largement combattues. Denis Allex avait été enlevé à Mogadiscio alors qu'il effectuait une mission officielle d'assistance auprès du Gouvernement Fédéral de Transition (GFT).


Economie maritime

Le ministère français de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie a saisi, le 8 janvier 2013, la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) sur le cahier des charges du second appel d'offres « éolien en mer » annoncé lors de la conférence environnementale par le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault.

Ce second appel d'offres pour des installations éoliennes de production d'électricité en mer doit permettre la construction d'éoliennes au large du Tréport , de l'île d'Yeu et de l'île de Noirmoutier pour une capacité installée totale de 1 000 mégawatts.


Géopolitique

Le 1er janvier 2013, le Canada a pris pour deux ans la direction du Conseil de l'Arctique ce qui lui permettra de faire la promotion du développement de la région circumpolaire tout en défendant ses politiques nationales en matière de développement, d'investissements et de défense. Cette approche inquiète cependant certains experts de l'Arctique.